Le saignement du Vagin dans le col de l’Utérus

Circulation sanguine, homéopathie/phytothérapie, santé, Traitement naturel

Le saignement du Vagin dans le col de l’Utérus est protégé par son microbiote vaginal ou flore vaginale. Il forme les différentes bactéries amies contre les mycoses, vaginoses, cystites, saignements et pertes menstruelles.

Ce saignement peut être fréquent, irrégulier, ou abondant par rapport à des règles normales. 

Pour commencer, toutes pertes ou saignements au sein du vagin sont considérés comme anormaux s’ils surviennent :

Le saignement chez la femme en âge de procréer se produit normalement lors des règles.

Celle-ci sont considérées comme anormales sur les points suivants :

  • trop abondantes (saturation de plus de 2 tampons par heure).
  • persistantes (plus de 7 jours).
  • fréquentes (moins de 21 jours d’intervalle).
  • absentes (à plus de 90 jours d’intervalle).

En général la menstruation se passe de 3 à 7 jours et survient tous les 21 à 35 jours. En revanche chez les adolescentes pas tout à fait réglée, l’intervalle entre les règles peut varier jusqu’à 45 jours.

Qui plus est, les saignements du vagin dans le col de l’utérus peuvent survenir en début et en fin de grossesse. Les troubles (complications) liés à la grossesse sont une des causes de ces saignements

En conséquence, ces saignements  provoquent souvent une carence en fer, de l’anémie, une baisse de la tension artérielle.

Causes

D’une façon générale, les troubles hémorragiques anormaux du vagin dans le col de l’utérus les plus fréquents sont dû à des changements dans le système hormonal. En effet ce dernier régule le cycle menstruel. Aussi cela peut être dû à une affection particulière d’une partie de l’appareil génital féminin.

Entre autres la prise de la pilule contraceptive peut aussi provoquer des saignements “inter menstruels”.

Il y a aussi après la ménopause, un amincissement de la paroi du vagin (vaginite atrophique) ou de l’utérus est souvent constatée. Il est accompagné de saignements ou troubles hémorragiques anormaux du vagin dans le col de l’utérus qui peuvent être détectés dans des cas de cancer du col de l’utérus, de cancer vaginal ou de cancer de la muqueuse utérine (appelé endométrial). Toutefois le cancer n’est pas fréquent chez la femme fertile. Il est une cause encore moins fréquente dans les troubles hémorragiques anormaux.

Les nouvelles radiofréquences 5G d’une puissance accrue jouent un rôle sur la santé et notamment les troubles sanguins.

En effet certaines fillettes peuvent présenter des anomalies hormonales provoquant un démarrage précoce de la puberté. Ainsi les règles commencent avec les seins qui se développent ainsi que les poils pubiens et axillaires.

Il est à noter que l’idée d’une carence en Fer est souvent mise en avant.

Rarement une tumeur ou une blessure résultant d’une maltraitance provoquent ces saignements.

Solution 

En guise de conclusion, contre la fatigue liée aux cycles menstruels qui entraîne :

  • anémie
  • saignements
  • pertes du vagin et de l’utérus

ENERGY BLOOD contribue à la régénération sanguine par la formation d’hémoglobine en re-ensemençant le microbiote grâce à la Gomme Arabique.

HOMEOGUM : Le 1er complément alimentaire efficace alliant Homéopathie et Phytothérapie PERFORMANCES & OXYGÉNATION : La régénération de votre métabolisme sanguin

0 commentaires

Soumettre un commentaire